Facebook : Attention à l’overdose

Facebook permet d’interagir avec une audience, de promouvoir son activité à partir du partage de l’information totalement gratuitement. Cette pseudo-gratuité engendre une grande tentation pour nombre d’entreprises d’utiliser Facebook comme site internet unique. Cependant, ces TPE et PME qui composent majoritairement le paysage économique Français (97%) ne sont pas à blâmer. Les patrons d’entreprise investissent Facebook par défaut. Un site internet coûte cher, aux efforts souvent financiers s’ajoutent des compétences spécifiques, pour un retour objectif quasi nul, les prestataires sont inquiétants (comme quand vous déposez votre voiture dans un garage que vous ne connaissez pas). Le fossé se creuse.

Quand d’autres font le choix de ne pas à y être représentées, certaines utilisent Facebook comme une vitrine interactive de leur marque avec l’intention d’animer et d’entretenir une communauté. Ces entreprises sont motivées par l’intérêt existentiel de devenir acteur de leur marque, de contrôler leur réputation, d’établir une proximité accessible avec les internautes.

Quels que soient les options, sur Facebook on trouve de tout : vous, moi, de la mère de famille qui fabrique des chaussettes deux tons à la multinationale. Non, vous n’êtes pas à la Samaritaine. Facebook vient de synthétiser un monde que l’on connait déjà. Et ce ne sont que les premiers symptômes…

Facebook, un réseau où l’entreprise s’est invitée alors qu’il n’y avait aucune place pour elle

La page Facebook n’a pas été conçue pour promouvoir les activités des entreprises. Mais bien pour vendre de la publicité. C’est inscrit dans son ADN. 

Le fonctionnement du système Facebook est basé sur l’interaction humaine. Le « Trombinoscope bleu avec un F » fourni des outils qui permettent à l’utilisateur de générer cette interaction, et plus il y aura d’interactions, plus il sera possible de cibler votre profil personnel avec la publicité la plus adaptée. L’I.A. de Facebook collecte et trie des datas, analyse, suscite les interactions qui fournissent plus de datas. L’information issue de vos données personnelles, la publicité, compose le cœur du business de Facebook. Dans ce contexte, que va faire Facebook des données des entreprises ?

Vous êtes le revenu de Facebook

Il devient alors plus performant de lancer une campagne bien organisée

Pour Facebook l’entreprise est un annonceur et Facebook fournit à l’annonceur une console de diffusion et de gestion des publicités très pointue. Il devient alors plus performant de lancer une campagne bien organisée que de publier à l’aveugle sans, à minima, une ligne éditoriale. Utiliser le système publicitaire de Facebook peut s’avérer très rentable pour peu que les annonces, avec des paramètres de diffusion optimaux, et la stratégie soient bien rédigées. Délivrer le meilleur  message, au meilleur moment, à la bonne personne suppose déjà une très bonne connaissance de sa cible, et de son audience. Avec la publicité, Facebook optimise la réception du message. Dans une certaine mesure.

Pour une meilleure autonomie

La plateforme Facebook ne fournit aucun outil pour l’édition d’un site internet. Aucun moyen d’utiliser un nom de domaine. Encore moins la possibilité de partir avec toutes les données les plus cruciales. La page Facebook d’une activité commerciale existe tant que Facebook le tolère. Du jour au lendemain tout peut disparaître, d’une seule ligne dans les conditions d’utilisation. Les enjeux stratégiques sont de tailles. Malgré tout ce que vous pourrez envisager, une page Facebook, même pour une entreprise, sera toujours une page Facebook.
Dans cette perspective, le propriétaire d’un site internet pourra se réjouir de son indépendance et des efforts qu’il aura consacré à se donner une véritable image de marque, plus contrôlée. Il sait que c’est sur son site qu’il peut transformer positivement, dans un système choisi, ses prospects en leads…et réaliser des ventes ou des contacts qualifiés.

Reprendre sa marque

Associer les réseaux sociaux à la diffusion de flux d’information de bonne qualité (listes de diffusion, Newsletter, …) soutenus par des contenus variés adaptés à l’audience (vidéos, articles de blog…), est fortement recommandé. L’organisation des pages d’atterrissage de votre site doit répondre à l’utilisateur, à l’offre qu’il cherche, au contact qu’il désire prendre. Ce sont plusieurs scénarii qu’il faudra envisager. Il est donc fondamental que cette organisation change en fonction des analyses du suivi. En réussissant à provoquer une interaction positive avec les utilisateurs, hors du cadre de Facebook, vous valorisez votre marque. Vous facilitez l’interaction au cœur de l’univers plus contrôlé de l’activité, du produit ou du service.

Facebook : Attention à l’overdose

Laissez un commentaire





À proximité de Loudéac, nous créons et accompagnons la communication des entreprises du centre Bretagne et partout en France, avec exigence, créativité et fiabilité.

flag
  • Ouverture

    de 9h-18h30 du Lundi au Vendredi

  • contact

    09 52 14 58 73