Vous accrochez vos lecteurs d’abord avec votre tête

Les statistiques sont troublantes. Mais pas étonnantes. 60 % des internautes ne liront que le titre d’un article sans aller plus loin… Et visiblement vous n’êtes pas de ceux là. Pourquoi avez-vous décidé de continuer ? Quelle est votre motivation à entreprendre une, parfois pénible, lecture ? La curiosité ? ou bien cet article correspond-il vraiment à ce que vous attendiez ?

Le titre d’un article est une accroche

Créatif, se mettre à la place du lecteur et envisager l’insertion de mots-clés. Des mots clés pour clarifier le contenu mais surtout pour son indexation. C’est une réponse. d’autant plus qu’un article mal référencé, donc introuvable, a de fortes chances de ne jamais être lu, même affublé d’un titre extraordinaire. Mots clés, créatif, génialissime… cela ne sera pas suffisant.

Qui est-il ?

L’exercice peut paraître simple mais imaginer un titre accrocheur, peut se revêtir d’une démarche empirique. Cette démarche induit l’analyse de statistiques de consultation.

Ces statistiques permettront d’identifier qui consulte votre article ? Combien de temps ? À quel moment de la journée ?… Et vous affinez en fonction des résultats. Compliqué.

C’est peut-être prendre le problème à l’envers. Il est, sans doute, bon de se demander, dans un premier temps, à qui ai-je soumis cet article et sur quels canaux ?

Outils d’analyse des statistiques de consultation

Où entre t-il en interaction ?

Le choix des bons canaux de diffusion permettront de cibler plus précisément le lecteur pour qui a été écrit l’article. Il va sans dire que le contenu doit-être soigné et apporter à ce lecteur les informations pertinentes dont il a besoin. Imaginer un titre accrocheur et livrer une coquille vide ne vous apportera aucun bénéfice.

La diffusion ciblée

Le choix des bons canaux de diffusion. C’est toute la question. Bombarder tout azimut, sur tous les canaux sociaux revient à noyer son poisson dans la nasse. Il est possible, pourtant, de cibler plus juste par la sélection méticuleuse des partages, la fréquence et les moments de ces partages. Facebook n’est peut-être pas le bon endroit, Linkedin offre peut-être plus d’opportunités, et twitter suffira… En échafaudant une stratégie de contenu préliminaire, il est possible d’offrir un contenu à la bonne personne.

Vous accrochez vos lecteurs d’abord avec votre tête

Laissez un commentaire





À proximité de Loudéac, nous créons et accompagnons la communication des entreprises du centre Bretagne et partout en France, avec exigence, créativité et fiabilité.

stamp
  • Ouverture

    de 9h-18h30 du Lundi au Vendredi

  • contact

    09 52 14 58 73